La Corporation de développement des investissements du Canada n’utilise plus l’acronyme « CDIC », et sera désormais abréviée « CDEV ». Certains documents historiques sur le site retiennent l’acronyme « CDIC ».

CDEV

Portrait de la CDEV

La Corporation a été créée en 1982, en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions, afin de gérer les investissements qui lui sont confiés et de privatiser ses actifs s’il y a lieu.

La vision de la CDEV : Servir de ressource principale au Gouvernement du Canada pour l’évaluation, la gestion et le dessaisissement de ses actifs commerciaux.

La Mission de la CDEV : Agissant au nom du ministre des Finances dans les meilleurs intérêts du Canada, la CCDEV contribue un excellent jugement d’affaires en matière d’affaires commerciales dans l’évaluation, la gestion et le dessaisissement des actifs du Gouvernement du Canada.

En novembre 2007, le ministre a informé la CDEV qu’elle « devra dorénavant se forger un avenir axé sur la gestion continue de ses actifs actuels dans une perspective commerciale et prêter son concours au gouvernement dans la recherche de nouvelles orientations qui conviennent à ses capacités, tout en conservant la capacité de se dessaisir de ses actifs actuels et de tout autre placement de l’État, à la demande du ministre des Finances ».

La CDEV est une société en portefeuille qui détient actuellement les filiales en propriété exclusive suivantes, et dont elle a la responsabilité : la Société de gestion Canada Hibernia, qui détient des intérêts de 8,5 % du champ pétrolifère Hibernia ; la Corporation d’investissement GEN du Canada, qui détenait les intérêts commerciaux de l’État chez General Motors ; et Canada Eldor Inc., qui ne réalise aucune opération, mais qui a la responsabilité du passif de gestion découlant principalement d’un accord d’achat et de vente conclu avec Cameco Inc. en 1988.